Skip to content

Quick ouvre des « Quick Halal »

by le 25 novembre 2011

Après KFC, c’est aux grandes firmes de la restauration rapide comme Quick ou Mac Donald’s de se lancer sur le marché de la viande halal. Une initiative qui réjouit la communauté musulmane de France mais soulève tout de même quelques interrogations sur la certitude du caractère halal des produits vendus.

Peut-on vraiment se fier aux grandes enseignes du fast-food quant à la certification de viandes halal ?

 

Obtenir une certification halal

En France, il existe deux manières de certifier une viande. La première consiste à engager des organismes de certification qui font appel à des contrôleurs indépendants. A la différence du bio, il n’existe pas de « label halal » et on trouve donc une profusion de logos et d’organismes de certification, plus ou moins sérieux et respectueux de la certification. L’autre méthode consiste à se procurer de la viande chez des industriels spécialisés dans la production de viande halal et à faire confiance à ces industriels. Seulement pour Fateh Kimouche, le responsable d’un site d’information pour les consommateurs musulmans, «  lorsque l’on connaît les enjeux économiques derrière ce marché, on ne peut pas se contenter de cette confiance! ». De nombreuses associations musulmanes dénoncent ainsi un gage de certification halal très faible en France. Le recteur de la mosquée de Lyon considère même que 50 à 60 % de la viande estampillée halal ne l’est pas en réalité, et notamment dans les enseignes de fast-foods ou la logique de productivité et de rentabilité va à l’encontre des nombreuses vérifications que demandent la certification.

C’est quoi au juste Halal ?

Si l’on se réfère au Coran, le terme halal désigne tout ce qui est licite pour un musulman, un aliment étant jugé halal lorsqu’il peut être consommé. Manger halal exclut donc les interdits religieux telle que le cochon, l’alcool, le sang, et toute viande qui n’a pas été sacrifiée selon le rite musulman. « Une bête halal est un animal qui a été abattu par un sacrificateur musulman au nom de Dieu, en prononçant une formule, une prière, explique Fateh Kimouche. Ce rituel du sacrifice, indispensable dans l’alimentation musulmane nécessite donc d’abattre la bête à la main, ce qui pose de nombreux problèmes pour les grands industriels en matière de « coûts de production ». Ainsi Ahmed Lardja, responsable chez AVS (A votre service), l’association de certification halal, a récemment découvert que le géant volailler Doux, fournisseur du célèbre fast-food « KFC », produisait des poulets non halal estampillés halal, contrairement à ce qui était affirmé par leurs organismes de certifications halals.« Lorsqu’un industriel abat mécaniquement une série de 12 000 poules sans vérifier qu’elles sont toutes bien vivantes, c’est donc du faux halal ».

Un marché halal du fast-food en pleine expansion

Selon une étude marketing de la société Solis, le marché du halal pèsera en 2012 plus de 7 milliards d’euros en France, dont 1 milliard dans la restauration rapidePour l’enseigne du fast-food Quick, ce marché du halal est un énorme succès. Sur les quatorze restaurants où l’expérimentation était menée, la fréquentation a doublé, voir même triplé à certains endroits. La progression des ventes a augmenté de 100% sur la période de test et près de 25 emplois supplémentaires ont été créés en moyenne dans chaque restaurant. En ce qui concerne la certification, c’est la mosquée de Paris et la mosquée d’Evry qui fournissent le label « halal » des restaurants Quick. Seulement, comme de nombreux organismes de certification halal peu reconnus par la communauté musulmane, il n’y a pas de contrôle exercée sur le respect du processus. Pour Florence Bergeaud, sociologue au CNRS, « Quick peut se targuer de la qualité de ses produits, puisque les produits halal répondent aux normes sanitaires en vigueur, mais s’agissant de la certification hallal, devrait être plus mesuré ». Devant cette situation inquiétante, l’association de défense des consommateurs musulmans lance un appel aux responsables religieux et aux industriels « Il est grand temps que les consommateurs musulmans connaissent la véritable nature des produits qu’ils consomment ».


About these ads

From → Consommation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.