Skip to content

L’huile de palme, un produit qui fait débat

by sur 1 novembre 2011

Il y a quelques jours, une chronique de Fabienne Chauvière diffusée sur France Info m’a intrigué. Elle portait sur l’huile de palme. Un produit que nous consommons tous et qui est très apprécié par les industriels. Seulement l’huile de palme a un effet nocif pour l’organisme : elle est mauvaise pour nos artères… et peut se révéler catastrophique pour la biodiversité. Eclairage sur un produit souvent méconnu du grand public…

L’huile de palme se cache dans de nombreux aliments de la vie quotidienne sans que l’on sache précisément de quoi il s’agit. Couramment utilisée dans la cuisine africaine et asiatique, cette huile fait également le bonheur des industriels européens. Si bien que cette huile végétale, à la base peu coûteuse, devient inaccessible pour les populations locales.

Une huile végétale riche en acide gras saturés

Au lieu de se demander « Où se cache l’huile de palme ? », on devrait raisonner autrement. La question à se poser, c’est de savoir « Où ne se cache-t-elle pas ? », tellement cette huile végétale est présente dans notre alimentation : plats cuisinés, chips, céréales, pâte à tarte, pâtisseries… L’huile de palme est partout ! Cette huile est très souvent utilisée dans la préparation des plats industriels. Si bien que la plupart des Occidentaux ont un apport en acides gras saturés excessif. Du coup, consommée en trop grande quantité, l’huile de palme peut augmenter le taux de cholestérol dans le sang et entraîner des risques cardiovasculaires.

Un bon consommateur est un consommateur averti !

Difficile de trouver la mention « huile de palme » sur les étiquettes des produits industriels. La plupart du temps, les marques préfèrent rester vagues et se contentent d’une simple mention « huile végétale ». Et en général, lorsque le type d’huile n’est pas précisé dans la liste des ingrédients, il y a tout lieu de croire qu’il s’agit d’huile de palme.

Il faut également se méfier des associations rapides. Par exemple, les aliments estampillés « AB » (Agriculture Biologique) peuvent aussi contenir de l’huile de palme (les pâtes à tartes notamment). Alors, est-il judicieux de proscrire l’huile de palme ?
 

Quel avenir pour l’huile de palme ?

Heureusement, il est possible d’avoir une alimentation équilibrée en consommant des fruits et légumes de saison et en étant attentif aux ingrédients que l’on ingère. En ce qui concerne les acides gras, il est préférable d’utiliser l’huile de colza, l’huile de noix ou encore l’huile d’olive.

Mais, outre ses qualités nutritionnelles peu avenantes, l’huile de palme est également à l’origine de désastres écologiques dans les pays où les palmiers sont cultivés. Déboisement, réduction de la biodiversité, pollution des eaux et de l’air, extinction des orangs-outangs… autant d’exemples qui sont la conséquence directe de la surexploitation des palmiers à huile en Asie du Sud-est (Malaisie et Indonésie), en Afrique Centrale (Cameroun, République du Congo) et en Amérique du Sud (Colombie).

Les forêts des principaux pays producteurs ont été détruites à plus de 90 % aux XIXe et XXe siècles, et la déforestation massive continue pour laisser la place à des palmeraies. Cela provoque des destructions de forêts tropicales et de tourbières (des zones humides). Il en résulte une aggravation des rejets de gaz à effet de serre, mais aussi une réduction du milieu de vie de nombreuses espèces dont l’orang-outan. Le nombre de ces grands singes victimes chaque année de cette exploitation est de 5 000. 

De nombreux groupes tels que Carrefour, Nestlé et Unilever se sont également engagés à n’utiliser que de l’huile de palme certifiée durable d’ici 2012 à 2015 pour fabriquer leurs produits. En 2010, la marque Casino a annoncé qu’elle cesse d’inclure cette huile dans ses produits alimentaires, en raison de ses risques pour la santé et de son impact sur l’environnement. Depuis la fin de l’année 2010, la marque de biscuits et de pâtisseries St-Michel s’est également engagée sur le « zéro huile de palme » dans ses recettes.

From → Consommation

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s