Skip to content

Les enjeux d’une alimentation durable

by sur 14 janvier 2012

Le colloque inaugural de la chaire Unesco Alimentations du monde se tiendra à Montpellier, le 27 janvier prochain. L’alimentation durable sera au cœur des débats de ce rassemblement. Les intervenants et organisateurs partent d’un constat paradoxal:  » la FAO estime que deux milliards d’individus souffrent de la faim ou de carences alimentaires sévères et, selon les statistiques de l’Organisation mondiale de la santé, environ un milliard de personnes seraient atteintes d’obésité. »

Cet événement va se tenir alors que l’INRA (Institut national de la recherche en agronomie), en collaboration avec le Cirad (Centre international de recherche agronomique), vient de publier une synthèse dans le cadre d’un programme de recherche intitulé DuALIne. Le document, « Quelles piste pour une alimentation durable aujourd’hui et demain? », reprend de grands principes afin de mieux penser et gérer l’alimentation mondiale comme celui de  » Repenser les filières industrielles alimentaires et leur organisation ». Il s’agit de concevoir l’alimentation comme un bien commun à toute la population mondiale car le Droit à l’alimentation est un droit fondamental.

Carte de la faim dans le monde. Source: FAOSTAT 2010 (www.fao.org/hunger/fr)

L’alimentation durable : des enjeux multiples

Catherine Esnouf, directrice scientifique adjoint alimentation à l’INRA, dans La jaune et la rouge (revue de la communauté polytechnicienne), pose les enjeux économiques, politiques, sociaux et écologiques pour nourrir la population mondiale. De nombreux facteurs entrent en compte :  » évolution climatique, modes d’alimentation, changements d’habitudes, organisation des filières, adaptation des productions, etc. (…) Il s’agit non seulement de nourrir l’ensemble de la population mondiale, mais aussi (…) de maîtriser l’impact écologique des systèmes alimentaires, (…) de maintenir le développement économique et l’emploi. « 

Aussi complexe que soit la question, elle reste cruciale à l’heure où la gestion actuelle des ressources alimentaires et «  le manque de nourriture tue 25 000 personnes par jour, soit 9 millions par an » selon Ensemble contre la faim.

From → Consommation

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s