Skip to content

Manger avec les doigts, c’est bon pour la santé des bébés!

by sur 3 mars 2012

Une récente étude (texte en anglais) publiée le 7 février dernier par le British Journal Medical, démontre que les enfants qui mangent avec les doigts sont plus enclins à se nourrir sainement en grandissant et à garder un poids correct. Explications.

Dans la culture occidentale, manger avec les doigts ne rime pas avec distinction et raffinement. Quand on voit un enfant manger avec les doigts, le premier réflexe c’est de lui reprocher et lui rappeler le rôle des cuillères, fourchettes et autres couteaux. C’est peut-être une erreur.

Deux psychologues de l’Ecole de Psychologie de Nottingham (Royaume-Uni), dont la docteur Ellen Townsend, ont révélé que  les glucides, comme le pain ou les pâtes, étaient les aliments préférés des bébés ayant découvert les aliments avec les doigts, alors que ceux sevrés à la petite cuillère préféraient les produits sucrés. Cela bien qu’on ait offert plus souvent aux bébés sevrés à la cuillère des glucides, fruits et légumes.

Pour ces deux chercheurs, les glucides présentés sous forme solide peuvent sensibiliser les enfants à la texture des aliments, ce qui n’est pas le cas quand ces derniers sont réduits en purée. Les glucides pourraient aussi simplement être plus faciles à mâcher que d’autres aliments solides comme la viande, relèvent les chercheurs.

Manger avec les doigts serait une solution pour lutter contre l'obésité croissante des enfants selon les chercheurs. Crédit photo: Flickr/Martamack

Des arguments et explications contestés par de nombreux nutritionnistes et pédiatres tant sur la forme que sur le fond. En effet, il s’agit d’une « petite étude » réalisée sur 155 enfants âgés de 20 mois à six ans et demi, et basée sur un questionnaire rempli par les parents. Outre le faible échantillon d’enfants « testés », c’est plus la répartition des groupes qui pose question. « On a une majorité de filles dans les bébés qui mangent seuls et une majorité de garçons dans l’autre, sans compter qu’ils n’ont pas comparé les enfants aux mêmes âges. Les uns avaient 32 mois, les autres 42 mois » avance Patrick Tounian, pédiatre nutritionniste et co-auteur du livre « Obésité de l’enfant ».

Les résultats de l’analyse sont aussi biaisés du fait de l’anticipation faite par les chercheurs consistant à dire qu’un enfant gros ou obèse le restera toute sa vie. « Etudier les effets du mode d’alimentation à l’âge de trois ans n’est pas pertinent, résume Patrick Tounian. Il faut savoir que trois-quarts des enfants gros à cet âge ne le resteront pas. » Pour le nutritionniste, cette étude culpabilise les parents : « En aucun cas, les parents ne sont responsables du surpoids de leurs enfants et cette étude prétend tout le contraire.« 

Au-delà de cette bataille d’experts, le sujet a suscité de nombreuses interrogations et discussions dans les forums d’assistante maternelle. Bonne ou mauvaise méthode, nombre d’entre elles ont partagé leur expérience personnelle. Et vous quand vous étiez petit, vous mangiez avec les doigts ou avec la fourchette??

Julien Chaillou

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s